Umberto Mariani - Pop, mode et formes cachées | 5 octobre - 11 novembre 2023

Du 5 octobre au 11 novembre, la galerie propose la première exposition en France parcourant la carrière d'Umberto Mariani (né en 1936), artiste majeur du pop et de l'art minimal italien.

Du 5 octobre au 11 novembre, la galerie propose la première exposition en France parcourant la carrière d'Umberto Mariani (né en 1936), artiste majeur du pop et du spatialisme italiens. De ses toiles pop des années 1960 s’inspirant du design milanais à ses tableaux-sculpture en plomb peint qui l’ont consacré sur la scène internationale, l’exposition retrace l’itinéraire d’un artiste passionné par le rendu de la matière, toujours à la recherche de  « la forme cachée ».

 

Biographie

 

Né en 1936 à Milan, Umberto Mariani étudie l’art à la célèbre Académie de Brera. Sa carrière débute dans la deuxième moitié des années 1960 : mode et design, tout ce pour quoi Milan devient mondialement connue à partir de cette époque, voilà le sujet de ce jeune peintre.

 

Dans sa série des « Objets alarmants », Mariani peint des tableaux stylisés dans des couleurs pop représentant des bottes, des gants, des coussins ou encore des sièges, le tout articulé entre eux et devenant des parties de corps humains, voire des êtres hybrides, dans des positions apprêtées. Ces humanoïdes, où les boutons se transforment en yeux, les gants en mains, les bottes de grands stylistes en jambes. Les titres de ces peintures de figures hybrides désignent parfois des personnages en vue de la société (comme le directeur de banque, le chef de service de la mairie etc.). Leur aspect volontiers grotesque fait d’eux des caricatures des « types » de la société bourgeoise de l’époque.

 

Avec cette série, Mariani nourrit aussi un intérêt purement pictural pour le motif du drapé et le rendu des textures. Que ce soit l’aspect lisse, brillant, presque liquide de la surface du cuir ou la profondeur, la douceur et le coloris en sourdine du velours, grâce à son usage virtuose de l’aérographe, il parvient à rendre avec sprezzatura l’aspect tactile de la moindre matière textile.

 

La série des objets alamants annonce la phase suivante de l'artiste : à partir de 1990, changeant de technique, il se consacre au rendu du relief en créant des œuvres en plomb qui imitent tissus plissés. À la fois sculptures et tableaux, elles explorent les interactions entre lumière et ombre et l'occupation de l'espace, dans une esthétique minimale et élégante, selon le principe du monochrome. Mariani connaît alors un succès international qui le conduit à exposer dans toute l’Europe et à être reconnu comme un des grands artistes de sa génération. Ces dernières années de nombreux musées à Milan, Florence, Saint-Pétersbourg et ailleurs lui ont consacré des rétrospectives.

 

De nombreux musées et fondations en Italie et à l'étranger détiennenet de ses oeuvres.

 

Toujours actif, Umberto Mariani a participé à la Biennale de Venise en 2022 et a été exposé à la Galerie T&L lors du group show "Milan-Paris : au coeur du Pop italien" en avril-mai 2023.

 

Presse :

 

- "Les formes cachées d'Umberto Mariani à la Galerie T&L", Artpassions

- Gilles Hertzog, "Umberto Mariani, Le pop art italien à Paris", 22 octobre 2023, La Règle du Jeu

- "Prosegue il solo show di Umberto Mariani alla Galerie T&L", 23 octobre 2023, Artslife

 

Informations pratiques

 

Umberto Mariani - Pop, mode et formes cachées

Exposition du 5 octobre au 11 novembre 2023

mardi/samedi 14h-19h et sur rdv

 

Commissariat : Galerie T&L et Stefania Del Portico

 

Galerie T&L

61 rue de la Verrerie

Paris 4e

La promenade de Phantomas, 1970
La promenade de Phantomas, 1970
Alfabeto Afono : X, 1976
Alfabeto Afono : X, 1976
Le lacrime della Signora Jones, 1974
Le lacrime della Signora Jones, 1974
La forma celata, 2017
La forma celata, 2017
L'étonnement de Madame Tulip, 1969
L'étonnement de Madame Tulip, 1969